1 – Les bons conseils pour se mettre sereinement au télé travail :


· Se créer un espace dédié au travail :une pièce dédiée qu’on peut fermer, c’est l’idéal. Sinon, un bureau (une table et une chaise). Au pire un coin de la table de cuisine. L’important étant de pouvoir délimiter un espace travail dans la maison et laisser entreposer quelques affaires le temps d’une pause…


· Eviter de rester en pyjama : cela permet de se mettre en condition pour le travail…


· Avoir des horaires fixes : mais pas forcément ceux que vous avez habituellement. Lorsque l’on travaille en structure, on est souvent obligé de suivre des horaires imposés. En télé travail, vous êtes libre, c’est l’occasion de vous interroger sur votre rythme idéal, les temps où votre concentration est maximum et mettez-les à profit. Fixez-vous des plages horaires où vous pourrez travailler efficacement et sereinement (sans être dérangé par les enfants par exemple), mais tenez-vous-y, car la procrastination est plus tentante chez soi…


· Organiser son travail : Listez clairement les objectifs que vous souhaitez atteindre chaque jour, hiérarchisez-les par importance et urgence, notez les appels et les mails à faire.


· Garder le contact : Continuez à contacter vos collègues. Confinement mais pas isolement ! A notre époque, la distance ne doit pas être un frein, il y a le téléphone (c’est la base), mais il y a aussi les visio-conférences (skype, messenger, jitsi meet…) au pire les pigeons voyageurs (hihihihi)…




2 - Profiter de cette période de confinement pour faire les choses qu’on procrastine habituellement au boulot… « si j’avais le temps... » :


· Ranger, trier, archiver les dossiers.


· Trouver une meilleure disposition de son espace de travail visant un meilleur rendement, une meilleure efficacité.


· Désencombrer son agenda, sa boîte mail. Trier et organiser les mails pour ne plus rien rater à l'avenir.


· Revoir l’arborescence des données sur l’ordinateur (le tri et le rangement de vos dossiers informatiques)


· Poser sur papier les différentes facettes du métier et recentrer son activité sur l’essentiel (ex : les principes de la loi Pareto : 20% des efforts qui génèrent les 80 % des résultats).




3 – Mettre à profit ce temps pour l’organisation de la maison :


· Prendre le temps de réfléchir sur son organisation au quotidien, le partage des tâches… pour vous simplifier la vie et alléger votre charge mentale.


· Faire un ménage de printemps : ces tiroirs et placards qui débordent, c’est le moment de faire un tri entre ce que qui vous est vraiment utile et ce qui ne l’est pas, ce que vous aimez ou pas…


. Faire les menus et tester le batch-cooking : C'est peut-être le moment pour vous d'essayer différentes techniques de programmation des menus. Voyez ce que vous arrivez à faire comme menus, la gestion de vos stocks. Prenez plaisir à instaurer ce moment d'art culinaire avec votre conjoint et vos enfants. Si cela fonctionne, vous pourrez continuer à faire ce système à la reprise du travail.


· Épreuve insurmontable pour ranger la maison et s’organiser : N’hésitez pas à faire appel à mes services. Je suis conseillère en Organisation et en Rangement. En ces temps troublés, je mets en avant mon accompagnement à distance (avec photos ou vidéos, par téléphone ou visio), j’aide les personnes à trier, ranger et organiser leurs espaces de vie, à la maison comme au travail.


· Relever des défis : Si les challenges vous motivent, ne ratez pas la box que j’ai développé pour organiser et ranger la maison. Un accompagnement professionnel, à distance, autour d’un support ludique, sous forme de missions / défis… A découvrir et laissez-vous guider. https://www.portezvousbien.me/la-box-defiportezvousbienchezvous


· Ne pas se mettre la pression : c’est vraiment super si vous pouvez enfin trier et ranger ces points chauds de bazar récurrent, mais si vous avez des enfants, évitez de vous engager dans de gros chantiers, privilégiez un espace à la fois. Forcément avec la présence toute la journée des enfants, votre maison ne pourra pas être rangée et propre à tout instant. Déculpabilisez, si vous êtes là c’est pour être avec eux et les garder le temps que cette situation passe. Prenez le temps de mettre en place des espaces de jeux et le temps de les ranger ensemble… Tout cela s’apprend et c’est tellement mieux quand on n’est pas seul !



4 – Prendre du temps pour soi :


· Prendre l’air, aller se balader, s’inspirer de que nous offre la nature et profiter de chaque instant en pleine conscience.


· Prendre le temps de mitonner de bons petits plats (et pourquoi ne pas cuisiner davantage pour vous faire des plats d’avance), des petits goûters qui sortent de l'ordinaire. Prenez plaisir à faire ces plats.


· Fixer des objectifs bien-être et ressourcement sans oublier de les programmer : prendre un bain, lire un livre, écouter de la musique…



5 – S’organiser avec les enfants :


· Mettre en place des routines : Pour éviter de se sentir débordée, submergée, ces petits rituels peuvent stabiliser et sécuriser vos enfants et vous aussi. Répartissez les activités de la journée sur des temps bien définis à l’avance. Affichez le déroulement de la journée pour tout le monde. Vous pouvez utiliser des minuteurs ou alertes sur le téléphone pour rythmer la journée et coordonner toute votre petite troupe, cela vous permettra de ne pas répéter 10 fois qu’il est l’heure de se mettre au bureau ou de mettre la table…


· Profiter pour prendre le temps : Laissez vos enfants se lever tranquillement le matin… il n’y a pas d’impératifs, autant profiter un peu et prendre le temps de préparer doucement… Attention à ne pas exagérer tout de même, prendre le temps, ne signifie pas se lever à heure avancée de la matinée… Sinon la reprise de l’école sera plus difficile. (on pense notamment à nos ados qui dorment tant qu’on ne vient pas les tirer du lit )


· Programmer un temps d’activité « on se défoule, on prend l’air » : si la météo le permet, on va se promener, faire un jeu en extérieur, du sport, dans le jardin, dans un parc… le confinement signifie avant tout de rester prudent dans le contact avec les personnes extérieures à notre cercle familial. En forêt, à la plage, on peut se promener en gardant chacun ses distances.


· Profiter des temps d’activités en famille :c’est le moment de profiter sans culpabiliser, en laissant un peu de côté vos obligations. Faire un jeu de société, une activité créative, une recette de cuisine… En toute conscience, mettez ce temps à profit pour vivre pleinement ce temps avec vos enfants qui grandissent si vite.


· Limiter les temps d’écran : on n’y échappera pas, les tablettes, téléphones, jeux vidéos et la télévision font partie du quotidien des enfants. Le tout étant de limiter ces temps d’écran et surtout de ne pas céder à la tentation de les mettre devant pour « avoir la paix » et pouvoir bosser tranquille… Dans ma routine, je laisse les écrans à mes grands lors du temps calme début d'après-midi.


. Instaurer des temps de jeux en autonomie : chacun dans sa chambre, dans la salle de jeux, dans le salon, laissez les enfants créer leur univers de jeux. Mais parfois même dans l’autonomie, ils ont besoin d’être guidés. Faites-leur des propositions : le lundi jeux de construction, le mardi playmobil, le mercredi puzzle… ou constituez un bocal à idées d’activités. Pendant ce temps, vous devriez pouvoir travailler tranquillement, alors attention dans vos propositions qu’il ne soit pas question de devoir préparer le matériel de peinture, de devoir gérer l’entente entre frère et sœur… Activité AUTONOME.


· Laisser des temps d’ennui : c’est normal et ça fait du bien… ce n’est pas grave qu’un enfant vous répète sans cesse « je m’ennuie », ça force un peu l’imaginaire. Au bout du compte, il trouvera une occupation, faites-lui confiance !




6 – S’organiser avec les enfants dans le cadre de « l’école à la maison » :


· On ne nous demande pas de remplacer les professeurs, mais seulement d’accompagner les enfants sur des temps d’étude. Suivez les instructions des professeurs, pas la peine d’en faire plus ou d’essayer d’expliquer par une autre méthode… Si besoin, les corrections sont souvent fournies aux parents, sinon le professeur se tient à disposition en ligne pour répondre aux questions.


· Adapter les horaires : pas besoin de mettre votre enfant au bureau sur les mêmes horaires qu’à l’école. Ça ira beaucoup plus vite, vous n’avez pas toute une classe à suivre vous. Donc en fonction de l’âge de vos enfants, prévoyez des tranches horaires de travail entre 15 et 45 minutes, suivi de pauses récréatives. Un petit peu le matin et un petit peu l’après-midi.



En résumé,


Faire les choses autrement, se recentrer sur les moments essentiels et précieux, prendre le temps de s’accorder du temps et de s’organiser pour gagner du temps…


Ne pas céder à l’anxiété et la panique, relativisons en espérant que la situation redevienne plus calme rapidement.


Besoin d'un coup de pouce dans votre organisation,

pour personnaliser une routine pour vos enfants, contactez moi je fais des accompagnements à distance, personnalisés et adaptés.


Emilie

Conseillère en Organisation et en Rangement

06 82 20 57 76



  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Pinterest Social Icon
  • Instagram Social Icon

On en parle

"Portez-vous bien", en la personne d'Emilie, m'a apporté une nouvelle pièce dans la maison !!! Un cellier encombré, hyper rempli, désorganisé, qui finalement ne servait pas à grand chose, a pu être transformé en une pièce agréable, utile, très utile même où on a tout sous la main. Des conseils très adaptés à mon mode de vie : c'est ce que j'ai grandement apprécié. Pas de conseils standard, mais du conseil sur mesure. Et pas que pour le cellier ! De nombreux autres conseils, que j'ai fortement apprécié et pris en compte. Je me sens nettement mieux ! Merci Emilie !!!

~ Blandine ~ 

©2018 by Portez Vous Bien. Proudly created with Wix.com