Voilà un sujet qui occupe mon esprit chaque année, à peu près à la même période… Vous savez quand on vous demande début octobre la liste de souhaits de vos enfants, et cela jusque Noël (et même après pour les petits oublis)… C’est toujours de plus en plus tôt, les catalogues, les publicités, les magasins… et pour autant j’admire les personnes qui s’y prennent autant à l’avance. Mais chaque année, c’est une épreuve : entre la liste de souhaits des enfants et la liste de souhaits raisonnables et réfléchis (parce que si on les écoute, à chaque page du catalogue, il y a multiples jouets qui leur plaisent… )


C’est également l’épreuve du porte-monnaie… Il y a des personnes qui économisent chaque mois pour grossir leur enveloppe de noël, il y a ceux qui ne peuvent même plus économiser tellement la vie est difficile et il y a aussi ceux qui ne peuvent pas mais qui le font quand même (« on verra plus tard » ☹)…

Et puis il y a la bataille des cadeaux : A qui mieux mieux offrira le plus gros cadeau au petit dernier de la famille… et des montagnes de cadeaux au pied du sapin que ça en devient limite indécent…

Bref, cela fait plusieurs jours que je cherche, que je lis beaucoup sur le sujet des cadeaux. Je me suis dis que j’allais partager avec vous le fruit de mes réflexions :

Pourquoi offre-t-on des cadeaux ?

Déjà pour faire plaisir à celui à qui on offre et pour le plaisir de faire plaisir…


Offrir un cadeau, c’est un acte social. C’est une façon de faire ami-ami, on montre le lien qu’on espère avec une personne. Elle fait alors partie de votre cercle, de votre clan, de votre famille. Faire un cadeau, c’est aussi apporter sa contribution à la fête, même si le reste de l’année, vous n’êtes pas vraiment présent dans ce groupe.

Quels sont les différents types de cadeaux ?

J’en ai relevé quelques-uns au cours de mes lectures, sachant que chacun trouvera son type de cadeau selon sa personnalité, mais cela peut vous aider à trouver des idées pour offrir ou comprendre ce que l'on vous offre :

Le cadeau « gourmand » : Très à la mode de nos jours, j'aime ces cadeaux qui se consomment et qui donc n’encombrent pas longtemps : Des pâtisseries, un panier garni de petites gourmandises, un resto, des petites créations faites maison...

Le cadeau « utile » : terre-à-terre, ce cadeau ne fait généralement pas rêver, mais pourtant en l’offrant on imagine l’aide et la facilité qu’éprouvera la personne quand elle l’utilisera, tout en pensant à celui qui l’a offert. (Mais dans ce cas, pourquoi attendre une occasion particulière pour l’offrir, surtout si elle en a besoin tout de suite !??)

Le cadeau « miroir » : c’est le cadeau qu’on aimerait recevoir. Alors on l’offre à quelqu’un d’autre pour percevoir cette petite émotion qu’on aimerait ressentir.

Le cadeau « qui nous a tant manqué » : C’est le cadeau tant espéré et qui n’est jamais arrivé. Alors on tente en offrant ce même cadeau de transposer l’émotion de ce rêve d’enfant à celui à qui on l’offre.

Le cadeau « enveloppe » : Offrir un bon d’achat, un chèque, un billet, voilà un cadeau facile et rapide. Beaucoup répugnent ce système peu imaginatif et surtout dépersonnalisé. Mais on peut y voir la prudence et le respect pour les goûts de celui à qui on offre. On peut y voir aussi un côté pédagogique pour les enfants face à l’argent : savoir économiser, prendre des précautions… On ne sait de quoi l’avenir sera fait… les sports, les loisirs, les études coûtent chers, apprenons-leur à épargner pour réussir.

Le cadeau « d’occasion » : Il y a quelques années, jamais on n’aurait pu imaginer offrir un jouet de seconde main, « Ça ne se fait pas ! Que dirait-on ? »… Mais les mentalités évoluent, et si on faisait fi de ces « fausses bonnes manières » et qu’on offrait une nouvelle vie à un objet qui a déjà servi mais encore en bon état pour faire plaisir à celui qui l’attend. Sans oublier que vous désencombrez une personne qui n’avait plus besoin de cet objet. C’est dans l’esprit protection de la planète, zéro déchet, minimalisme…

Le cadeau « dématérialisé et peu encombrant » : Ma préférence va vers ces cadeaux que l'on peut partager, ceux qui créent un moment de complicité, ceux dont on se souviendra, non pas parce qu'ils sont à votre vue sur le meuble du salon, mais parce que l'on a vu le plaisir et la joie dans le regard de l'autre. Proposez à vos proches d’offrir des bons pour du temps à passer ensemble ou des savoir-faire à transmettre. Il y a une année à occuper entre 2 fêtes, si chacun propose une activité (ciné, bowling, randonnée, cuisine, jardinage, sport…) c’est ce vivre ensemble qui est important et qui permet de réduire la liste à seulement quelques cadeaux qui comptent vraiment. Il existe des Certificats d’exemption de cadeau à télécharger sur Mescoursespourlaplanete.com = un super concept !