Comment gérer cette attirance des écrans dans une famille, lorsque l’on a des enfants d’âges différents et donc avec des besoins différents également.

Je suis maman de 3 enfants : une fille de 9 ans, un petit gars de 7ans assez geek et à la limite de l’addiction face aux écrans, et une petite dernière de 2 ans qui a surtout découvert la télévision lors d’une longue hospitalisation.

Conseillère en Organisation, je ne peux m’empêcher d’imaginer comment simplifier et organiser les petites choses du quotidien, les rendre plus accessibles aux enfants, plus ludiques aussi. Dans cet article, vous trouverez des astuces que j’ai mis en place chez moi, des retours d’expérience, des infos et des recommandations officielles (avec des liens si vous souhaitez en savoir plus).


J’ai suivi des conférences sur le sujet, animé par Serge Tisseron. On voit les publicités de prévention passer… je connais donc les principales recommandations à ce sujet mais cela reste compliqué à gérer au quotidien avec des enfants qui tentent toujours d’avoir plus que ce qui leur est accordé.

N’hésitez pas à consulter le site de l'association, 3 - 6 - 9 - 12 et les nombreuses vidéos des questions de parents à Serge Tisseron. ici


  1. Ecrire les règles construites en famille :

Parce que « les paroles s’envolent, les écrits restent. »

Ecrivez les règles discutées en famille et que tous les membres s’engagent à respecter.


Concrètement : nous nous sommes posés un jour lors d’un « conseil de famille » et nous avons fait l’inventaire des écrans autour de nous que nous utilisons régulièrement. Puis nous avons écrit ensemble les règles d’utilisation de chacun de ces outils. Ce fut l’occasion de discuter et d’argumenter les choix.

Par exemple, pourquoi « pas de télévision le matin avant l’école », car cela perturbe la concentration pour la matinée, et en plus nous avons constaté des excès de violence chez mon fils lorsqu’il était l’heure d’éteindre pour partir à l’école. Depuis qu’on met simplement de la musique le matin, les routines se déroulent beaucoup mieux.

2. « Un écran c’est comme un bonbon » :

C’est une psychologue qui a dit cela à mon fils qui a très bien saisi le parallèle :

Lorsque l’on mange un bonbon,

c’est bon, c’est un moment de plaisir.

Par contre lorsque l’on en mange trop, on est vite malade, on a mal au ventre.

Les écrans c’est la même chose, mais c’est au niveau de la tête, des yeux, du cœur que l’on a mal. Et en plus cela favorise l’obésité.

3. L’Apprentissage de l’Auto-régulation :

Serge Tisseron parle souvent de cet apprentissage et il recommande de toujours donner des notions de durée lorsque l’on est devant un écran.


Mais le temps est subjectif chez les enfants. 30 minutes peuvent leur paraître 10 fois moins quand ils sont plongés dans leur écran. Donnez à l'enfant des repères visuels du temps qui passe, cela peut être par des couleurs sur une horloge, un sablier, un minuteur ou alors de noter l’heure digital de début et calculer la fin. Encore une fois, ce qui est écrit, reste… alors que si on ne fait que le dire on peut s’entendre dire « ah non ce n’est pas vrai, en fait j’ai commencé à telle heure… ».


Chez nous, nous avons fixé des durées sur le « règlement des écrans ». Chacun gère lui-même son temps (responsabilité et autonomie) grâce à un document A4, plastifié, affiché sur notre mur d'organisation familiale. On y note grâce à un feutre effaçable, l'heure de début de l'activité et on calcule la durée prévue pour mettre le minuteur.

4. « Laissez le temps de finir ce qui est commencé ! »

Rien de plus frustrant que de commencer quelque chose et de ne pouvoir le finir.

Mettez-vous à la place de l’enfant : Imaginez que vous passiez un bon moment avec des amis au restaurant, et d’un coup le serveur dit en plein milieu du dessert, « c’est fini, vous devez partir de suite… » Vous seriez en colère, dépité, non ?

Lorsque le temps d’écran est écoulé et si cela est possible, laissez un petit temps supplémentaire à l’enfant pour qu’ils puissent finir sa partie, son jeu, ou son dessin animé. Cela lui semblera beaucoup moins injuste qu’une coupure nette venant de l’adulte.

5. Trop réduire l’accès aux écrans, quels effets ?

Dans notre société où de plus en plus de choses sont connectées et qui évoluent à la vitesse de la lumière, comment empêcher les enfants d’accéder à ces nouvelles technologies… Et ce n’est pas ce que l’on recommande de toute façon. Il est juste important de limiter et cadrer ; d’apprendre aux enfants à se servir des écrans, à décrypter les images et les informations qu’ils y trouvent et enfin d’apprendre à se passer des écrans.

Chez nous, mon fils me réclamait souvent la tablette, la wii… Il pouvait me la demander dès le lever, et c’était les sujets de discussion dans le lit au moment du coucher. Plus je lui demandais d’attendre un peu, de jouer à autre chose en attendant, moins il prenait plaisir à faire ces choses, impatient qu’il était de jouer face à ses écrans. Alors oui, parfois je le laisse jouer dès le matin, il sait qu’il épuise d’un coup son « crédit » d’écrans, mais après il prend plaisir aux activités qui lui sont proposées ou va jouer seul dans sa chambre.

6. Prenez le temps de proposer des activités alternatives :

Les écrans sont faciles, il suffit de se laisser guider…

Mais pour certains enfants, cela reste compliqué de trouver une occupation alternative aux écrans. Ils ont beau avoir une chambre remplie de jeux et jouets, ils ne savent pas quoi faire. Alors ils ont besoin d’un adulte pour leur montrer, les guider, les stimuler, leur préparer un univers de jeux. Après c’est parti, l’enfant joue à sa façon.


Parfois l’adulte n’est pas disponible au moment où l’enfant quitte un écran et aurait besoin d’accompagnement vers une autre activité. Une bonne astuce est de préparer des activités inscrites sur des petits papiers mis dans un bocal. Outre le côté attrayant du hasard de l’activité, c’est un bon moyen pour leur faire faire des découvertes seul ou accompagné.

N’hésitez pas à laisser des commentaires sur la gestion des écrans chez vous.

Sachez aussi que les outils tels que le « règlement des écrans » ou celui de la gestion du temps des écrans est propre à notre famille, et il ne correspondra peut-être pas à votre mode de fonctionnement.

Si vous avez besoin, contactez moi, nous trouverons ensemble les solutions les plus adaptées à votre quotidien et je créerais les outils personnalisés qui vous simplifieront la vie.


#écrans #enfants #télévision #tablette #ordinateur #téléphone

  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Pinterest Social Icon
  • Instagram Social Icon

On en parle

"Portez-vous bien", en la personne d'Emilie, m'a apporté une nouvelle pièce dans la maison !!! Un cellier encombré, hyper rempli, désorganisé, qui finalement ne servait pas à grand chose, a pu être transformé en une pièce agréable, utile, très utile même où on a tout sous la main. Des conseils très adaptés à mon mode de vie : c'est ce que j'ai grandement apprécié. Pas de conseils standard, mais du conseil sur mesure. Et pas que pour le cellier ! De nombreux autres conseils, que j'ai fortement apprécié et pris en compte. Je me sens nettement mieux ! Merci Emilie !!!

~ Blandine ~ 

©2018 by Portez Vous Bien. Proudly created with Wix.com